Assurance immobilière Berne
Assurance immobilière Berne

Les éclairs : un phénomène naturel potentiellement dangereux

Les éclairs et le tonnerre sont des phénomènes naturels fascinants en présence desquels il convient cependant de demeurer vigilant.

Faits et chiffres sur les éclairs

Saviez-vous que...

  • ... le tiers des dommages dus au feu sur des bâtiments est causé par la foudre ?
  • ...un éclair pouvait atteindre une intensité électrique de 200 000 ampères ?
  • ...au moment de l’impact, la température de l’éclair pouvait atteindre 30 000 degrés Celsius ?
  • ...près de 200 000 coups de foudre s’abattent chaque année en Suisse ?
  • ...dans le canton de Berne, le coût des dommages sur les bâtiments causés par la foudre s’élève à près de 3,5 millions de francs ?

Qu’est-ce qu’un éclair et comment se produit-il ?

Les recherches modernes en matière d’éclairs définissent ces derniers comme un équilibre entre différentes charges électrostatiques au sein des nuages (éclairs intra- et inter-nuages), ou entre la partie inférieure d’un nuage et la surface de la Terre (éclairs nuage-sol). Les différentes charges électrostatiques sont causées par la friction des molécules d’eau lors de la formation de nuages ou de gouttes d’eau.

Comment sait-on ce qui provoque les éclairs ?

Le chercheur Benjamin Franklin (qui a été par la suite une figure politique des E.-U.) a tenté une expérience risquée visant à démontrer que les perturbations orageuses provoquaient des décharges électriques.

En 1752, il a fait voler un cerf-volant au cours d’un orage, avec une clef métallique attachée au fil humide du cerf-volant. Dès que le métal s’approcha du sol, des étincelles se produisirent.

Est-ce vrai que la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit ?

Non. La foudre peut très bien s’abattre au même endroit à plusieurs reprises.

Est-ce vrai que la foudre frappe toujours le point le plus élevé ?

Cette supposition est fausse. La foudre s’abat aussi à proximité des arbres et des lignes à haute tension. La foudre tombe à la première occasion, en fonction de la direction depuis laquelle l’orage provient et indépendamment du fait qu’il y ait un objet plus haut juste à côté. Les plans d’eau à proximité ne constituent pas une protection en soi.

Est-ce vrai que les systèmes de protection contre la foudre attirent les éclairs ?

Non, cette supposition est fausse. Les systèmes de protection contre la foudre n’attirent pas les éclairs, mais ils les détournent habilement.

Pourquoi y a-t-il du tonnerre ?

L’augmentation brutale de la température après la formation des éclairs cause une expansion de l’air à une vitesse supersonique. Le mur du son est alors dépassé et la vague de pression formée de molécules d’air compressées se déplie, provoquant ainsi un grondement sourd.

La protection des personnes

Lorsque la foudre s’abat sur des personnes ou des animaux, cela peut causer des brûlures, des fibrillations ventriculaires ou une perte de conscience et dans le pire des cas, le décès.

Afin de pouvoir estimer le danger, il convient d’observer les consignes suivantes :

  • Pour qu’un coup de foudre frappe à proximité immédiate, il faut, d’une part, un intervalle de moins de trois secondes entre l’éclair et le tonnerre et, d’autre part, une durée de moins de 30 minutes depuis le dernier éclair. Au terme de cette demi-heure, on peut considérer que le danger est écarté.

Si vous vous trouvez dans une zone à risque, veuillez respecter les recommandations suivantes :

  • Evitez les zones dégagées, les montagnes, les collines, les arbres ou les plans d’eau isolés.
  • Evitez de rester dans un cours d’eau ou une piscine.
  • Essayez de trouver refuge dans une voiture. La carrosserie en métal agira comme une « cage de Faraday » et détournera la foudre. Stationnez les vélos ou les motos à bonne distance.
  • Essayez si possible de vous réfugier dans une cavité. Gardez vos pieds collés, accroupissez-vous, placez vos bras le long de votre corps et rentrez la tête.
  • Maintenez-vous à une distance minimale de trois mètres de tout objet de grande taille (parasols, rampes, clôtures, poteaux).